Historique

Logo de Skol circa 1994

 

  • 1984 : inspiré par OBORO (une nouvelle galerie dans le même bâtiment), Zebra, une firme de graphistes, dédie une partie de son local aux artistes en arts visuels; Daniel Dion, membre fondateur d’OBORO, est le premier coordinateur de Skol.
  • 1986 : Incorporation officielle. Le Centre présente cependant depuis 1984 des expositions et des activités multidisciplinaires. Skol repose sur une initiative partagée de Marie-France Beaudoin et Myriam Merrette.
  • 1988 : Adhésion au RCAAQ et début du paiement de droits d’exposition aux artistes.
  • 1996-1997 : Programmation spéciale entièrement consacrée à l’installation. Publication de L’installation. Pistes et territoires, ouvrage exhaustif sur la pratique de l’installation au Québec de 1975 à 1995 sous la direction de Sylvie Cotton et de Anne Bérubé.
  • 2000-2001 : Sous la direction de Daniel Roy, Les commensaux, année entière consacrée aux nouvelles formes de l’art d’intervention ; lancement de la publication Les commensaux. Quand l’art se fait circonstances / When Art Becomes Circumstance, le premier regard approfondi sur les pratiques « relationnelles » au Canada sous la direction de Anne-Marie Ninacs et Patrice Loubier ; lancement du volet éducatif s’adressant aux étudiants en art des cégeps et des universités.
  • 2002–2005 : Consolidation du volet éducatif s’adressant aux groupes initiés et non-initiés, grâce à l’implication de Adriana de Oliveira, éducatrice en arts ; restructuration du site Internet.
  • mai 2005 : Réflexion et dialogues à plusieurs sur le passé et l’avenir du Centre, et réaffirmation du fonctionnement collégial de Skol. Ouverture aux associations stratégiques (Viva!, Skol show, Skol/CEDA etc).
  • août 2005 : Début de la période de co-coordination de Louis Fortier et Anne Bertrand.
  • 2005 : Obtention d’une subvention sur trois années pour approfondir notre partenariat avec le CEDA, au moyen d’ateliers de création partagée avec des adultes en alphabétisation. Ce projet bénéficie du soutien financier du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et de la ville de Montréal dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal 2005-2008.
  • 2006-2007 : 20e anniversaire de Skol et programmation Faire comme si tout allait bien, incluant Viva! art action. La programmation émerge du désir de renverser la tendance au cynisme généralisé dans le monde de l’art. Viva! art action résulte d’une association de 6 centres d’artistes de la région de Montréal pour l’organisation d’un événement d’art performance. Il s’agit d’une initiative des membres de Skol Patric Lacasse et Alexis Bellavance qui est grandement portée par Skol grâce à un apport du bureau de l’Inter-arts au CAC. Obtention d’un généreux supplément au fonctionnement du CAC, ce qui permet de bonifier le traitement des salariés et de mieux soutenir les leaders de la relève, dont l’embauche de Robin Simpson au poste d’assistant à la coordination.
  • 2007-2008 : Départ de Louis Fortier et développement d’un programme d’emplois d’été (SKOOL – Don’t trust anyone over 30/Place aux jeunes) pour une équipe de gestion et de programmation temporaire et expérimentale composée d’étudiants ; Projet de publication d’envergure Faire comme si tout allait bien, en partenariat avec l’association Rhinocéros (Strasbourg), Anne Bertrand, Hervé Roelants et Stephen Wright, co-commissaires. Le projet est soutenu par le CALQ.
  • 2008-2009 : Consolidation de la structure participative de gestion par comité en raison d’un engagement accru des membres actifs et continuité des partenariats et collaborations établies depuis les dernières quelques années, dont Viva! Art action, Skol/CEDA, le festival Elektra
  • 2008-2009 : Consolidation du secteur Apprendre/Learn ; développement du nouveau site Internet ;
  • 2009-2010 : Projet d’envergure sur les archives historiques du centre, culminant avec l’exposition de groupe Sortons les Archives et la publication Historique de Skol commenté en 2011.
  • 2011 : Entrée en poste de Nicole Burisch, comme coordonnatrice à l’administration.
  • 2012 : Entrée en poste de Stéphanie Chabot, comme coordonnatrice générale et artistique.
  • 2014 : Entrée en poste de Martine Lauzier, comme coordonnatrice à l’administration.

 

Depuis 1984, Skol soutient l’expérimentation multidisciplinaire. La formation du « Groupe des 18 », un regroupement d’individus intéressés par les problématiques actuelles en art constitue la première assemblée du centre. Cette volonté de faire de Skol un endroit où circulent les idées continue d’orienter la programmation artistique de Skol à ce jour.

En plus des séries de lectures d’auteur(es) littéraires, Skol invitera Michel Daigneault, Stephen Schofield, Pierre Bourgault et Philip Fry à présenter des conférences dans le cadre du programme l’Art qui parle entre 1987 et 1989. En 1992, Jean-Émile Verdier démarre un groupe d’études, destiné aux historiens de l’art et artistes. Skol participera à plusieurs manifestations et échanges dont la programmation Vancouver Now organisée par Manon Blanchette (articule, Oboro, Otica et Powerhouse), Québec en régions (articule, Dazibao, OBORO, Optica, Powerhouse et Artexte), Le Mois de la Photo à Montréal organisé par Vox Populi, en plus de présenter plusieurs expositions personnelles. En 1989, on ajoute un volet de programmation hors-les-murs en réponse à un besoin manifesté par certains artistes.

Dans le but de favoriser la réflexion chez la critique d’art, Skol lance son premier livret d’exposition en mai 1991. Le livret sera publié annuellement jusqu’en 2004-2005. Les publications substantielles publiées à l’issue de programmations thématiques incluent L’installation. Pistes et territoires (Sylvie Cotton et Anne Bérubé,1997), Les commensaux. Quand l’art se fait circonstances (Anne-Marie Ninacs et Patrice Loubier, 2002) et Faire comme si tout allait bien (Anne Bertrand, Hervé Roelants et Stephen Wright, 2008) ; Skol continue de publier lorsqu’il est question de documenter et problématiser les résultats de projets de recherche.

Skol se transforme aussi au passage des différentes générations d’équipes de direction. Après le départ en 1995 de Marie-France Beaudoin en poste depuis la fondation de Skol, Sylvie Cotton entre en fonction à titre de coordonnatrice. Daniel Roy intègre l’équipe à cette époque, et dirigera Skol jusqu’en 2003. Suivront les coordinations bicéphales de Carl Trahan et Louis Fortier, et ensuite celle de Anne Bertrand et Louis Fortier, brièvement entrecoupées par la direction de Pascale Beaudet. Anne Bertrand assure la coordination du Centre avec Nicole Burisch jusqu’en 2012. Stéphanie Chabot est présentement coordonatrice générale et artistique alors que Martine Lauzier se charge de la coordination administrative du centre.C’est depuis la programmation des Commensaux en 2000-2001 qu’on propose aux étudiants en arts des visites des expositions.

Le secteur éducatif continuera se développera sous la direction de Adriana de Oliveira, jusqu’en 2012. L’émergence du programme de stage d’été SKOOL en 2008 destiné aux artistes et travailleurs culturels de la relève, confirme la volonté de participer au développement continu de la pratique artistique dans toutes ses sphères d’activités. Le récent projet de traitement des archives du centre dénote aussi la volonté de valoriser son histoire et ses expériences.

Skol est soutenu par les trois Conseils des arts et verse des cachets à tous ceux et celles qui participent à sa programmation.