Laurence Beaudoin Morin

Laurence Beaudoin Morin s’intéresse à l’amplitude d’un geste dans l’espace physique et dans son souvenir (saisissable qu’au regard complice). Ses gestes, parmi ceux des autres, se glissent au creux des fissures urbaines et révèlent une démarche d’interconnexions et de partages solidaires, valorisant ainsi l’attention particulière portée à la subjectivation processuelle du groupe présent.

Par son action, Laurence entend initier une réflexion sur la pratique du rassemblement en soulignant la complexité de la construction d’espaces politiques. Elle développe une pratique artistique axée sur le collectif, se voulant créatrice de circonstances propices aux rencontres et à l’apprentissage de la performance à partir du projet des auto-workshops.

Les auto-workshops sont des rendez-vous ponctuels entre les artistes et les non-initié.e.s pour explorer les possibilités sociales des terrains vagues. Et où l’expérimentation du médium de l’art action est une tactique pour être ensemble.

 

 

Travaux sélectionnés