L’indéterminé et le possible : François Morelli, en dialogue avec Didier Morelli

Hommage à François Morelli  — Une co-présentation de Skol et Artexte

Exposition à Skol : 15 novembre au 15 décembre 2018

Conférence à Artexte :  28 novembre à 17h30

Finissage à Skol : 15 décembre à 14h

 

Alors que François Morelli s’apprête à prendre sa retraite et quitter son poste te professeur à l’université Concordia, Skol et Artexte souhaitent rendre hommage au travail de pédagogue de cet artiste phare de l’art action au Québec.

 

Par la présentation d’une conférence et d’une exposition/laboratoire faisant écho aux notions de passage, de circulation et de transformation inhérente à la pratique de l’artiste, cet évènement souligne la contribution de Morelli à la communauté des arts montréalais, tout en soutenant l’effervescence de sa pratique artistique et la continuité de sa pratique pédagogique hors institution.

 

Conférence présentée à Artexte

Le 28 novembre à 17h30

Durée approximative 40 minutes + questions

 

L’indéterminé et le possible : François Morelli, en dialogue avec Didier Morelli

Cette conversation entre François Morelli (père) et Didier Morelli (fils) se développera  autour des sujets clés du parcours artistique de François Morelli, lequel s’étend sur quatre décennies.

Tout en restant fidèles à l’esprit intergénérationnel et ouvert de leur relation personnelle, les deux artistes revisiteront ce parcours et chercheront à établir des liens entre la pratique artistique, l’art vivant, la mobilité, l’enseignement et la paternité à travers la carrière artistique de François Morelli.

 

INTRODUCTION

— ÉCHELLE (le coin, le quartier, la ville, la province, le pays, et le continent)

— TÂCHE (l’action, l’orientation, la direction, l’intention et l’obligation)

— OBJET (la matière et  le transport)

 

PREMIÈRE PARTIE

— PRATIQUE (la carrière, le processus et la crédibilité)

— MAPPAGE (la nature passagère, la traçabilité, la trajectoire, le tracé,  la frontière, la traversée)

— DURÉE (l’endurance, la résistance, la persistance, l’espace, le temps, la paternité)

 

DEUXIÈME PARTIE

— INSTITUTIONS (l’intérieur et l’extérieur, le pour et le contre, l’atelier et le post-atelier, l’action vivante et la documentation)

— VIEILLISSEMENT (la reconnaissance, le corps, la pédagogie, et l’enseignement)

— L’INTERDISCIPLINARITÉ (la disciplinarité et la globalisation)

— COMMUNICATION (l’oralité, la textualité, le visuel, la poste,  les médias)

 

 

Photo : Suzanne Corriveau