Joceline Chabot / Denis Lessard: Pratiques furtives

Actions furtives dans l’espace public

Automne 2009 & printemps 2010

Description du projet

Le Centre des arts actuels Skol présente, cet automne et ce printemps, deux actions furtives et infiltrantes dans l’espace public.

We cannot display this gallery

Jocelyne Chabot – Effacement

Dès cet automne, l’artiste Joceline Chabot infiltre l’espace/temps de son travail alimentaire. Tout en accomplissant ses tâches quotidiennes, Chabot tente d’élaborer des parcours non conformes. Ces interventions éphémères visent d’abord à rendre le travail moins monotone, mais sont surtout l’expression de son désir d’effacer les frontières entre ses différentes activités. Une sorte de conciliation identitaire: artiste / col bleu / citoyenne / mère / grand-mère / Montréalaise… et pas nécessairement dans cet ordre.

We cannot display this gallery

Denis Lessard – Parfums

Au printemps, l’artiste Denis Lessard explore des tabous et autres interdits sociaux sanctionnés par l’industrie de la mode à travers une action inspirée d’une expérience vécue à bord d’un avion. L’artiste compte inscrire ce geste, cette «citation» dans des lieux choisis afin de rejoindre différents publics, ou aucun public car il s’agit d’un geste inspiré de la vie.

Chacun à leur façon, ces artistes explorent des modes de création et de diffusion qui échappent aux conventions liées à la production et à la monstration d’œuvres d’art, sans pour autant échapper aux regards des passants qui seront surpris par la poésie de ces gestes en apparence ordinaires. Le Centre des arts actuels Skol est fier de consacrer une partie de sa programmation régulière aux pratiques infiltrantes d’artistes expérimentés qui continuent de s’identifier au mandat expérimental et non-commercial du centre d’artistes. La richesse et diversité de leurs expériences alimenteront tout au long de l’année notre réflexion sur les usages et pratiques du centre.

Un bilan sous forme de rencontre publique aura lieu le mercredi 2 juin 2010 à 17h30, qui réunira Anne Bérubé, Joceline Chabot, Denis Lessard, Patrice Loubier, karen elaine spencer et tous ceux et celles qui s’intéressent aux questions et aux enjeux de la documentation des pratiques furtives. Cette conversation sert à mieux faire connaître les intentions et les circonstances entourant la programmation hors-les-murs de l’année écoulée qui a débuté en septembre avec Viva! Art Action (karen elaine spencer, commissaire). Bien que la conversation marque la conclusion de la programmation écoulée, elle sert aussi à en marquer la continuité. Grâce au généreux supplément de subvention offert par le Conseil des arts du Canada pour le soutien à la performance, Skol a invité karen elaine spencer à concevoir une programmation satellite qui prolongera notre réflexion sur ces pratiques.