Steve Lyons: Loch Ness

Exposition

8 janvier – 13 février, 2010
Vernissage le samedi 16 janvier, 15h
Rencontre avec l’artiste le mercredi 20 janvier, 17h30 (en anglais)

Description du projet

La programmation d’hiver de Skol débute avec une exposition solo de l’artiste Steve Lyons. Cette installation évolutive et éphémère explore les notions de construction de l’image et en expose les pièges. À travers une traduction en trois dimensions d’une photo d’archives des chasseurs du monstre du Loch Ness, l’artiste s’investit dans une re-création mimétique, performative et pseudo-scientifique de cette polémique au moyen de matériaux récupérés et de matériel documentaire dans le but d’ébranler notre crédulité face au visuel. Cette exposition est présentée dans un texte de Bernard Schütze dont voici un extrait.

«Entre les composantes instables et bancales de l’installation, issue d’un processus temporel, et l’image solide qui apparaît continuellement à l’écran, nous sommes confrontés à deux réalités contradictoires : un assemblage non illusionniste, semblable à rien, qu’on observe directement de plusieurs points de vue en tant que témoin oculaire ; et une image mimétique et solidifiée (même si elle est en temps réel), électroniquement véhiculée, qui expose ouvertement ce qui est caché.»

Clés

1. Photo de référence pour Loch Ness: Photographe inconnu. Roy P. Mackal, The Monsters of Loch Ness, Chicago, The Swallow Press, 1976.

2. Dick Raynor, Loch Ness Investigation: New Research and Analysis

3. David Green et Joanna Lowry, « From Presence to the Performative: Rethinking Photographic Indexicality », dans Where is the Photograph?, sous la direction de David Green, Photoforum and Photoworks, Brighton, GB, 2003, p. 47-60.