Projet de co-création Skol/CEDA

Ce projet résulte d’un processus évolutif amorcé en 2003 qui avait pour but de rendre l’art actuel accessible auprès des citoyens et des citoyennes de toutes provenances et de faciliter l’engagement des artistes de la rélève désirant travailler en milieu communautaire. Suite à la participation aux visites des expositions en présence des artistes de la programmation, un groupe d’adultes en processus d’alphabétisation au Ceda (Centre d’éducation des adultes de St-Henri et de la Petite Bourgogne)  se sont engagés dans un processus de co-création qui s’est déroulé sur une période de trois ans.

Phase 1: L’oeuvre et la main-d’oeuvre (2005-2006)

L’œuvre photographique collective L’œuvre et la main d’œuvre, réalisée par un groupe d’adultes en processus d’alphabétisation, en collaboration avec l’artiste Catherine Sylvain, l’éducatrice en art Adriana de Oliveira et l’animatrice Danielle Arcand, a tranquillement germé d’un terreau riche en apprentissages, en découvertes et en échanges. Le fruit de ce processus en évolution depuis plus de cinq mois, sert également à commémorer le rôle actif joué par le CEDA dans la promotion de l’éducation populaire dans le Sud-ouest de Montréal à l’occasion de son 35e anniversaire. Cette œuvre était présentée à Skol et au CEDA à l’automne 2006, et demeure en présentation continue au CEDA, 2515 rue Delisle, Montréal.

Participants : Catherine Sylvain, Adriana de Oliveira, Danielle Arcand, Gérald Allaire, Lise Cyr, Roland Cyr, Yves D’Aragon, Yves Doyon, Mina Mazzer, Henriette Robertson, and Siria Vargas.

Phase 2: Concierge Recherché (2006-2007)

Avec l’artiste Nancy Belzile, les participants se sont investis cette fois dans la production d’un environnement visuel pour une pièce de théâtre produite par la troupe du secteur d’alphabétisation du CEDA. Dans cette démarche à plusieurs, les co-créateurs ont participé à toutes les étapes de la conceptualisation et d’élaboration d’un décor créé au moyen de projections. Conçu pour nuancer les situations déclenchées par les dialogues, cet environnement visuel tente de pousser au-delà de sa matérialité la notion même du décor.

Ce projet de co-création évolue dans le cadre d’un atelier qui a lieu une fois par semaine au CEDA. Le processus est facilité par Adriana de Oliveira et Danielle Arcand selon une démarche ouverte et informée par l’éducation populaire qui préconise le développment de la pensée critique, la démocratie culturelle et la démocratie participative. L’énergie du projet se situe autant dans la production de « l’œuvre » que dans l’acquisition de la confiance, dans la négociation de l’autre et d’une meilleure compréhension mutuelle de nos cultures respectives.

Participants : Nancy Belzile, Adriana de Oliveira, Danielle Arcand, Denis Plante, Gérald Allaire, Roland Cyr, Yves Doyon, Henriette Robertson, Gilles Brière, and Alain Gervais.

Phase 3:  HLM Les Fleurs (2007) et Dunkin’ Donuts (2008)

Les participants, dont plusieurs sont impliqués depuis la première année du partenariat, s’investissent dans un processus réflexif autour des questions liées à la notion de la rencontre et les moyens artistiques pour la mettre en œuvre. Ensemble, les co-créateurs, en collaboration avec l’artiste Christine Brault, mettent en œuvre leur désir de rencontre au moyen d’actions qui se déroulent dans l’espace de la ville. 

Participants : Christine Brault, Nathalie Germain, Adriana de Oliveira, Denis Plante, Gérald Allaire, Henriette Robertson, Gilles Brière, Alain Gervais, Nicole Girardot, Lisette Girardot, Patrick Poirier, Marie-Josée Godmer Bouchard, Lynn Larivière, Jacques Constantin et Reinette Gibeau et Claire Beaulne.

Clés

1. Le site web Documenting community art > Sharing our projects on-line: skolceda.wordpress.com

Une initiative de Pohanna Pyne Feinberg, ce projet découle de la recherche qu’elle a menée dans le cadre de son mémoire de maîtrise, Making the invisible visible: documenting the creative process –  A case study of the archive from the Skol-CEDA co-creative collaboration.