Chris Boyne : A. Conveyor

Installation

4 novembre — 11 décembre 2021

Vernissage le 4 novembre 2021 — 17h30 (par réservation, 15 personnes max/hr)

Description du projet

En 2019, Chris Boyne s’est donné la mission de trouver une pièce unique provenant du navire Atlantic Conveyor, et s’est rendu sur les plages d’Alang, en Inde, à la recherche de cet objet.

L’Atlantic Conveyor a traversé l’Atlantique Nord et desservi les ports d’Halifax, de Baltimore, de Rotterdam et de Liverpool pendant 30 ans avant d’être déclassé et envoyé, en 2017, sur les tristes plages de démantèlement d’Alang.  Le processus de démantèlement de navires comme l’Atlantic Conveyor se veut complet, définitif. Boyne s’est efforcé de renverser cet état de fait en accompagnant l’Atlantic Conveyor tout au long de son démantèlement. Ce renversement perpétue l’existence de ce navire tout en attirant l’attention sur les réalités humanitaires et environnementales du démantèlement de navires en Asie du Sud.

À travers son travail, Chris Boyne avance l’idée que la tâche, la mission, peuvent être la base d’une œuvre visuelle conceptuelle. En tant que projet, A. Conveyor soulève des questions pratiques et conceptuelles : Est-il possible de suivre un navire à la trace au cours du processus de démantèlement ? Quand l’Atlantic Conveyor a-t-il cessé d’être un navire/d’exister ? Cette cessation peut-elle être interrompue ou renversée par la préservation d’un objet unique considéré comme objet d’art ? Dans quelle mesure un seul objet peut-il incarner à la fois la mission de l’artiste, le processus de démantèlement et le navire lui-même ? 

L’artiste remercie le Conseil des arts du Canada pour son soutien.

Photo : Johan Nordendorf, (bar construit par l’équipe à bord de l’Atlantic Concert (navire jumeau de l’Atlantic Conveyor) lors de son dernier voyage vers Alang.