Marie-France Brière : La pression austéritaire

Sculpture

10 mars — 16 avril 2022

Vernissage le 10 mars 2022 — 17h30

Commissaire : Milan Bernard

L’univers matériel dans toute son étendue est au cœur des préoccupations de Marie-France Brière. Privilégiant la pierre comme médium, son travail repose sur des jumelages avec d’autres matières aux qualités opposées (souples, fragiles, molles) et/ou des éléments symboliques (objets, photographies, textes, sons) souvent étrangers à l’horizon sémantique de la pierre. 

Pour certaines des œuvres présentées dans le cadre de cette exposition, l’artiste a utilisé des blocs de marbre de Carrare ramenés à la suite d’un long séjour en Italie effectué au début des années 1980. Longtemps caractérisée pour ses activités artistiques, la région de Carrare fait maintenant de plus à plus face à l’extraction massive et industrielle de cette matière non-renouvelable.

L’artiste a abordé ce matériau comme étant habité par cette histoire et cette nouvelle réalité. Ainsi, il devient l’articulation d’une lecture politique de l’exposition, ouvrant des pistes de réflexion sur les effets idéologiques de l’austérité sur le travail, sur la création, et vice-versa.

Portant cette couche de sens à même sa matérialité, La pression austéritaire éprouve l’identité des matériaux, leur capacité de transformation, de travestissement et de révélation.

L’artiste désire remercier Claude Bernard, Simon Rancourt et  Simon Lachapelle pour leur précieuse collaboration.