Viva! art action 2009

Exposition

12 septembre – 20 septembre, 2009
Commissaire: karen elaine spencer

Description du projet

Pour l’édition 2009 du festival Viva! Art Action, Skol a donné carte blanche à Joshua Schwebel, Jennifer Bélanger, Irene Izquierdo et Birte Endrejat. Ces quatre artistes vont poursuivre leurs recherches dans l’espace social et public tout au long des dix jours du festival. Chaque artiste explorera des préoccupations spécifiquement liées à sa pratique dans la sphère publique, et s’il et elles choisissent de faire une exposition dans la galerie, celle-ci accueillera leurs œuvres.

Pour consulter la programmation complète du festival, visitez vivamontreal.org

Birte Endrejat (Allemagne)

Birte observe des espaces choisis dans le but de documenter leurs attributs banals, quoique spécifiques. La nature de sa documentation révèle une anxiété sous-jacente relativement à la possibilité même d’affirmation de l’existence.

Joshua Schwebel (Canada)

Joshua intervient dans l’espace situé entre l’attente, l’événement et le souvenir. Son travail déstabilise la notion préconçue voulant que les choses soient comme elles en ont l’air, si bien que chaque étape devient une étape de doute.

Irene Izquierdo (Espagne)

Irene dérange les normes sociales. Elle désobéit aux règles tacites imposées par l’architecture de l’espace public en adoptant une position contraire.

Jennifer Bélanger (Acadie)

Jennifer fait un pied de nez aux normes standardisées de conduite polie. Elle donne forme à des développements de logique inattendus, mettant en relief l’absurdité des codes de conduite établis.”J’ai toujours pensé que si les cheveux et les poils devaient me garder au chaud, alors je devrais en avoir sur le nez et le front. Je ressens une intense satisfaction lorsque je fais peur aux pigeons; un jour j’aimerais contribuer aux recherches qui les feront manger des mégots avec appétit. Les jours ennuyeux où l’inspiration n’est pas au rendez-vous et que le bout de mon nez obscurcit mon champ de vision, je m’écris des lettres d’encouragement et je les mets à la poste.”