Jean-François Prost : CHANTIER

Multidisciplinaire

Un projet de Jean-François Prost avec collaboratrices et collaborateurs, diffusé par Skol

août 2022 – juillet 2024

À la fois artistique, politique et social, CHANTIER consiste en l’aménagement d’un grand panneau d’affichage, sur lequel des artistes sont invités à intervenir. 

Ce dispositif servira de support pour la réalisation d’une série d’interventions collaboratives, artistiques et citoyennes. 

Ce panneau est installé au 6919 Rue Marconi, un terrain vague envisagé par Jean-François Prost comme un espace-temps d’arrêt, de ralentissement et de spontanéité dans une ère d’accélération et de contrôle accru. 

Durant 2 ans, CHANTIER sera l’hôte d’interventions artistiques, de créations sonores, d’actions spontanées, de concerts.

 

Programmation à venir :

 

Intervention panneau ⇒
Les désœuvré.e.s
Du 12 mai au 27 juillet 2024

Atelier et présentation ⇒
Guerrilla Mycology : Found objects for mycelium composites
Etienne Issa
8 et 15 juin 2024

Soirée projection extérieure et discussion
femmes – chantiers
Co-programmé par Rebecca Ladida et Jean-François Prost

Artistes : Ève Constantin, Janie Julien-Fort, Johnny Forever, Karen Trask, Lucie Rocher, Lamathilde, Laurence Beaudoin Morin.
D’autres informations suivront…

6 juillet 2024, à 19h; apéro : bar et musique
Projection : à la tombée du jour (vers 20:45-21h)

(*Repoussé au samedi 13 juillet en cas de pluie)

Deux passionné·es des espaces, Ladida et Prost, avec une riche expérience dans les pratiques spatiales et sociales, cherchent à explorer les déclinaisons possibles de ce double-thème. femmes : écrit en italique et en minuscules pour éviter tout essentialisme, ouvrant ainsi la voie à une compréhension plus inclusive et queer du terme dans nos diverses cultures linguistiques. chantiers : à travers une écoute attentive des sensibilités et pratiques propres au chantier telles la surveillance, les interventions des corps, les gestes obliques, les attitudes, les regards, les styles, la construction genrée de soi, ainsi que les détournements de matériaux et de méthodes de construction.

D’autres informations suivront…

Table ronde
Le vide

Artistes : Laurence Beaudoin, Nans Bortuzzo, Josianne Poirier, et Jean-François Prost

Dernière semaine de juillet ou première semaine d’août

D’autres informations suivront…

 

Programmation réalisées :

 

Soirée festive avec musiciens⇒

30 septembre 2023, à 16h 

Performance de Marcela Szwarc sur le terrain et dans le quartier

Rencontre avec l’artiste Martin Dufrasne

Intervention sur le panneau d’affichage (jusqu’au 12 novembre)

Présentation de la programmation hiver – printemps 2024

Marie Sommer – Cryptozoïque ⇒
5 avril – 20 mai 2023 
Finissage – 20 mai 

Octavio Rüest – Des monts, des villes ⇒
25 mai – 1 9 juillet 2023 
Événement de musique et présentation de l’intervention 
d’Octavio Rüest le 10 juin 2023 ∗ (reporté le 11 juin en cas de pluie)

Martin Dufrasne – Là où sont les oiseaux (nouveaux développement) ⇒ 
29 juillet – 12 novembre 2023 
Lancement avec un plat collectif (Ajvar) créé par Sonja Zlatanova le 29 juillet à 17:30 (*reporté en cas de pluie)

 

Les activités qui a eu lieu au cours de l’année 2022 :

Martin Rodriguez – Créations sonores ⇒

¡A MANO! 

Martin Dufrasne 

 


 

Le 6919 Marconi, point de départ du projet CHANTIER, se trouve dans une zone urbaine hybride (résidentielle, industrielle et commerciale) longeant une voie ferrée. Depuis plusieurs années, Prost a amorcé sur ce lot de 1 800 pi2, individuellement et collectivement, différentes formes d’occupation telles que des ateliers, des projections, des lancements et du camping urbain. Aujourd’hui, de nombreux citadins sont interpelés et attirés par ce terrain comme espace-temps d’arrêt, de ralentissement et de spontanéité dans une ère d’accélération et de contrôle accentué.

Contrairement aux espaces divertis-animés, surprogrammés et codifiés qu’on connaît de nos jours, le terrain vague reste ouvert à l’imaginaire (sans dicter notre manière de nous comporter, d’agir, de bouger ou de nous déplacer). Il permet, selon l’expression du théoricien Benjamin Delmotte « des multiples commencements sans fin ».

Pour le projet CHANTIER, Jean-François Prost amorcera une intervention offrant un support sur lequel d’autres individus pourront agir et contribuer à définir son caractère et sa spécificité en transformation. Ce processus de participation et de (co)architecture suggère une éventuelle négociation du territoire, vitale pour une démocratie. Comme le disait simplement l’urbaniste Jane Jacobs : «Les villes sont aptes à fournir quelque chose à tout le monde pour la seule raison et uniquement quand elles sont créées par tout le monde». Les actions proposées exploreront le thème de la mixité urbaine disparue, existante et prospective et le caractère vague du lieu et inachevé du chantier en tant que vecteur de co-définition de la ville. 

C’est dans cet esprit que s’élabore le projet CHANTIER. D’autres nouvelles suivront prochainement à propos des actions prévues.

 

Nous remercions FEED pour la conception de la police Adaptive Actions (AA) et Nathalie LeBlanc pour sa contribution en tant que consultante en audio.

  les activités de Skol sont gratuites et ouvertes à tous  

  événement n’est malheureusement pas 100% accessible en fauteuil roulant.
N’hésitez pas à nous contacter à Skol pour toutes questions à cet égard.

Descriptions/crédits images :
01 – CHANTIER, crédit photo : Jean-François Prost / 02 – Citation de Jane Jacobs, crédit photo : Jean-François Prost / 03 – Intervention sonore, Martin Rodriguez au 514 993 8376, crédit photo : Jean Couture / 04 – Lancement CHANTIER, crédit photo : Mathieu Gagnon / 05 – Événement musique et intervention, crédit photo : Paul Litherland / 06 – Événement musique (chanteuse sur la photo : LiLi) et intervention, crédit photo : Paul Litherland / 07 – CHANTIER, crédit photo : Jean-François Prost